série

série [ seri ] n. f.
• 1715; lat. series, spécialisé dès le XVIIe en math.
1Math. Somme d'un nombre fini de termes. Série harmonique : somme des inverses des entiers. Série convergente, telle que la somme de ses n premiers termes tend vers une limite quand n croît indéfiniment. Série divergente, telle que cette somme ne tend pas vers une limite. Développer une fonction en série : trouver une série convergente dont la somme représente cette fonction.
Didact. (Log., etc.) Suite de termes ordonnés d'après la variation d'un ou plusieurs caractères déterminants. Série chronologique : suite de valeurs prises par une grandeur au cours du temps. Série statistique : suite des mesures de fréquence avec laquelle une variable aléatoire peut prendre des valeurs données.
Vieilli Chim. organ. Suite de composés dérivés les uns des autres et qui ont une même formule générale. La série des alcènes, de formule CnH2n. Séries (familles) radioactives.
2(fin XVIIIe) Cour. Suite déterminée et limitée (de choses de même nature formant un ensemble, ou considérées comme telles). Une série de casseroles. Émission d'une série de timbres. « toute une série de volumes sur des vies de Saints » ( Huysmans). Compléter une série. Numéro spécial hors série (d'un magazine).Série noire : suite de catastrophes. ⇒ succession. Une série d'attentats. 1. vague. La loi des séries, selon laquelle les ennuis s'enchaînent. — Accidents EN SÉRIE, en cascade, en chaîne. (angl. serial killer) Tueur en série : criminel qui commet plusieurs meurtres similaires à la suite.
Spécialt Au billard, Suite de points réunis d'affilée par un joueur. Boxe Suite rapide de coups.
Série de prix : document administratif ou syndical dans lequel chaque acte de chaque métier est tarifé et auquel les parties se réfèrent pour établir les devis. — Collection de vêtements de confection, de chaussures, etc., comportant toutes les tailles. Soldes de fins de séries.
Mus. Suite des douze demi-tons de la gamme chromatique, utilisée comme unité dans la musique atonale dodécaphonique ( sériel).
Suite d'émissions télévisées ayant le même propos, mettant en scène le même personnage, chaque émission formant un tout (à la différence du feuilleton). Série américaine. aussi soap-opéra. Série policière.
3Petit groupe constituant une subdivision d'un classement. catégorie. « le classer dans la série des monomanes » (Huysmans).
Sport Chaque groupe de concurrents disputant une épreuve de qualification. Degré dans un classement sportif. Joueur de tennis classé dans la première série. Par ext. Il est première, deuxième série. Tête de série.
Cin. Film de série B, à budget réduit et tournage plus rapide que les grandes productions. Un très bon film policier de série B.
4Production, fabrication EN SÉRIE, d'objets identiques de qualité courante, en grande quantité, qui permet d'abaisser les coûts. « exécution mécanique d'objets faits à la chaîne ou en série » (Valéry). Voiture de série. Modèle hors série, qui fait l'objet d'une commande particulière. — Fig. Loc. adj. HORS SÉRIE : hors du commun, et par ext. exceptionnel. Une personnalité hors série.
(1881) Électr. EN SÉRIE (opposé à en parallèle) ,se dit d'un montage bout à bout de conducteurs, tels qu'ils soient traversés par un même courant. Couplage en série.

série nom féminin (latin series) Suite, succession de choses de même nature : Poser une série de questions. Ensemble d'objets de même nature, généralement rangés dans un certain ordre ou réunis par rapport à un certain critère : Une série de casseroles. Groupe de personnes, catégorie dans une classification quelconque : Il est classé dans la série des récidivistes. Chimie Groupe de composés organiques, qui présentent un rapport caractéristique entre le nombre d'atomes de carbone et le nombre d'atomes d'hydrogène. Chorégraphie Enchaînement d'exercices identiques ou voisins, dont la répétition permet d'acquérir une parfaite maîtrise d'exécution. Géologie Ensemble de roches génétiquement liées (série magmatique, série métamorphique). Ensemble de couches considérées dans leur succession chronologique (série stratigraphique), et en particulier unité stratigraphique conventionnelle qui se place hiérarchiquement entre l'étage et le système et dont l'équivalent géochronologique est l'époque. Habillement Ensemble de vêtements exécutés dans les tailles commercialisées. Marine Ensemble de voiliers présentant des caractéristiques suffisamment comparables pour qu'on puisse les faire courir simultanément. Mathématiques Somme infinie , dont les termes sont ceux d'une suite (un), à termes réels ou complexes. (On parle alors de série de terme général un.) Musique Succession, dans un ordre fixé à l'avance par le compositeur, des douze sons de l'échelle chromatique. (Les diverses manipulations d'une série obéissent aux règles de l'atonalité, du dodécaphonisme ou du sérialisme.) Sports Épreuve préliminaire, dans certaines compétitions, à laquelle participent un groupe de concurrents dont les premiers sont qualifiés pour la suite de la compétition. Au tennis et au tennis de table, catégorie groupant des sportifs ayant une valeur comparable. Télévision Feuilleton tourné pour la télévision. ● série (difficultés) nom féminin (latin series) Accord Une série de, la série de. L'accord du verbe se fait au singulier ou au pluriel selon que l'on insiste sur l'idée d'ensemble constitué par les éléments de la série (cette série d'erreurs a commencé dès la conception du projet) ou sur l'idée de multiplicité ou de répétition de ces éléments (il a commis une série d'erreurs qui lui ont fait grand tort). ● série (expressions) nom féminin (latin series) De série, qui relève d'une fabrication en série. En série, par série, d'une manière répétitive, pendant un certain temps, en cascade. Fabrication en série, fabrication industrielle d'un grand nombre de pièces identiques. Hors série, qui n'est pas commun ; exceptionnel. Série noire, type de roman policier dont l'atmosphère répond aux critères définis par la collection du même nom ; suite d'accidents, de malheurs se produisant à un rythme rapproché. Série B, film à budget réduit, tourné rapidement et dont le générique ne comprend pas de grandes vedettes du box-office. Couplage (en) série, couplage de plusieurs dispositifs de façon qu'ils soient tous parcourus par le même courant. Moteur série, moteur dont l'enroulement inducteur est en série avec l'enroulement d'induit. Traitement série, traitement des opérations ou des transmissions bit après bit. Série handicap, série constituée par les voiliers de croisière, en général différents les uns des autres, et qui reçoivent ou donnent un handicap lorsqu'ils participent à une course-croisière. Série de fonctions, série dont le terme général est une fonction, définie sur un intervalle ouvert de R ou sur un disque ouvert de C. Série radioactive, synonyme de famille radioactive. Série statistique, ensemble des nombres portés dans un tableau de chiffres et résultant d'un dépouillement de faits collectés. ● série (synonymes) nom féminin (latin series) Suite, succession de choses de même nature
Synonymes :
- ribambelle (familier)
Groupe de personnes, catégorie dans une classification quelconque
Synonymes :
- catégorie
Informatique. Traitement série
Contraires :
- traitement parallèle
Physique. Série radioactive
Synonymes :

série
n. f.
d1./d MATH Suite de termes se succédant ou se déduisant les uns des autres suivant une loi.
|| CHIM Ensemble de composés ayant des propriétés communes et une même formule générale.
|| PHYS Série spectrale: ensemble de raies correspondant aux transitions entre deux niveaux d'énergie d'un atome.
d2./d Cour. Suite, succession (de choses analogues et constituant un ensemble).
|| Loc. Série noire: suite de malheurs, de revers, etc.
|| COMM Série de prix: document administratif ou intraprofessionnel fixant les tarifs unitaires des services et utilisé, notamment, dans l'établissement des devis.
|| MUS Base de la musique atonale dodécaphonique, qui se compose d'une suite des douze demi-tons de la gamme chromatique.
d3./d Catégorie; groupe correspondant à une division ou à une sélection, dans un classement. élèves de la série A.
|| SPORT Chaque groupe de concurrents, dans une épreuve qualificative; l'épreuve elle-même. Séries éliminatoires.
d4./d ELECTR En série: se dit d'un montage de conducteurs ou d'appareils qui, placés bout à bout, sont traversés par le même courant (par oppos. à en parallèle).
d5./d Fabrication en série: fabrication normalisée et en grand nombre d'un produit.
|| Hors série: en dehors de la fabrication normalisée; fig. hors du commun.

⇒SÉRIE, subst. fém.
A. — [Suivi d'un subst. plur. désignant un coll.] Série de
1. Ensemble composé d'éléments de même nature ou ayant entre eux une unité.
[À propos de choses concr. ou abstr.] Ces mots, forts simples, réveillèrent en moi toute une nouvelle série d'impressions: c'était un souvenir de la province depuis longtemps oubliée, un écho lointain des fêtes naïves de la jeunesse (NERVAL, Filles feu, Sylvie, 1854, p. 593):
1. Le chemin que nous suivons est singulier: par une série de venelles, de passages, d'escaliers et de poternes, nous débouchons dans la cour du temple, qui, de ses bâtiments aux faîtes onglés, aux longues cornes angulaires, fait au ciel nocturne un cadre noir.
CLAUDEL, Connais. Est, 1907, p. 30.
[À propos d'animés (hommes ou animaux)] Si l'on parcourt la série naturelle des animaux, en partant des plus parfaits ou des plus composés, pour se diriger vers les plus simples et les plus imparfaits (LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 129). Dans la série indéfinie d'Albertines imaginées qui se succédaient en moi heure par heure, l'Albertine réelle, aperçue sur la plage, ne figurait qu'en tête, comme la « créatrice » d'un rôle, l'étoile, ne paraît, dans une longue série de représentations, que dans les toutes premières (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 858).
2. Ensemble dont les éléments homogènes qui le composent sont ordonnés selon une ou plusieurs variables: le temps, la fonction, etc. Sur cette planche élevée, toute une série d'énormes dossiers s'alignaient en bon ordre, classés méthodiquement (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 9). Léonard aussi retrouvait, comme en un coin d'armoire longtemps fermée, des séries analogues de noms classés par dates, sans souci de géographie ou de tactique (ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 79).
Série noire. V. noir I B 1. Le pauvre gosse, engrené dans une série noire d'accidents et de catastrophes, fiacre emporté, piétons écrasés, foule ameutée, police, arrestation, commissariat, toute la lyre! (FARRÈRE, Homme qui assass., 1907, p. 135).
SYNT. Série chronologique, complète, croissante, décroissante, graduée, illimitée, importante, indéfinie, interminable, ordonnée, principale, régulière; grande, longue, nouvelle série; clore, commencer, compléter, interrompre, terminer une série; série d'appareils, de cartes, de casseroles, de clés; série d'aventures, d'épreuves, d'événements, d'impressions, de malheurs, d'observations, de phénomènes, de questions.
B. — [En tant qu'ensemble représentatif dans un domaine techn.]
1. ARTS
a) Ensemble composé d'œuvres qui possèdent entre elles une unité et forment un tout cohérent. Série de concertos, de dessins, d'esquisses, de gravures, d'opéras, de photographies, de romans, de sonates, de symphonies; série en n épisodes, en n volumes; série fleuve. J'ai seulement réuni et révisé une série d'articles qui avaient paru dans une revue italienne (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 68). Avec Giroflé-Girofla se termine la série des opérettes que Lecocq fut obligé d'aller exporter à Bruxelles (L. SCHNEIDER, Maîtres opérette fr., 1924, p. 181).
[Suivi d'un n. d'auteur] La série des Pissarro est, cette année surtout, surprenante (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 274).
[Suivi d'un n. d'œuvre] La série des Claudine, des albums de Willette et de Léandre, des cartes postales de « nu artistique » (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 743).
b) CIN., TÉLÉV. Suite de feuilletons, de films, d'émissions liés par une unité de genre, de forme, de sujet ou de personnages. Série documentaire, dramatique, policière; série américaine, télévisée. Les séries ont été à l'origine de 3 personnages devenus populaires à la façon de certains héros des feuilletons de l'époque romantique: l'inspecteur Bourrel des Cinq Dernières Minutes, l'inspecteur Leclerc et le Commandant X (BAILLY-ROCHE 1967).
Série B. Catégorie de films de genre, à petit budget et aux ambitions esthétiques modestes. Film de série B. Cinquante-sept ans, une gueule de vedette pour « série B » américaine (Le Matin Magazine, 20-21 déc. 1980, p. 32).
2. BOT. Séries (de végétation). ,,Ensemble qui groupe la succession des paysages végétaux dans le temps en un même lieu, depuis le sol nu ou la culture abandonnée par l'homme, jusqu'à un stade, généralement forestier sous nos latitudes`` (DAGET-GODRON 1974). Une série progressive tend vers ce climax; une série régressive s'éloigne du climax par dégradation (GEORGE 1984).
3. CHIMIE
a) CHIM. ORGANIQUE Ensemble de corps de même formule générale où le passage d'un terme à un autre se fait par addition de CH2 au poids moléculaire (d'apr. DUVAL 1959).
b) Série radioactive. ,,Chaîne de filiation radio-active, n'ayant pas la même origine que la série principale mais s'y rattachant par des termes communs`` (DUVAL 1959). On connaît quatre séries radioactives (de l'actinium, du neptunium, du thorium et de l'uranium) (Méd. Biol. t. 3 1972).
4. ÉCONOMIE
a) Série chronologique. Série statistique qui enregistre des valeurs prises, au cours du temps, par une certaine variable, économique ou non (d'apr. Manag. 1971). Les mouvements d'une série chronologique (intéressant, par exemple, les ventes) peuvent être la résultante de quatre types de variation: (...) la variation cyclique (...) la tendance générale (...) les variations saisonnières (...) les variations accidentelles (LAUZEL-MUSS. 1970).
b) Série économique. ,,Quantité d'articles d'une même fabrication qui permet d'obtenir un prix de revient minimum`` (CIDA 1973). L'arbitrage de ces trois coûts (coût unitaire, coût fixe, coût de « possession » c'est-à-dire la recherche du minimum de leur somme, donne la série économique (...)) (Manag. 1971).
c) Série de prix. ,,Catalogue établi, soit par l'administration, soit par les syndicats professionnels (ex.: société des architectes de Paris) dans lequel chaque acte de chaque métier est tarifié à un certain chiffre et auquel les parties se réfèrent pour la fixation des prix d'un marché`` (CAP. 1936).
d) [Dans des loc.]
En série. En quantité plus ou moins importante, mais pour un objet de même type. Entièrement métallique, conçu pour se prêter à une fabrication en très grande série, l'« Horizon » est à la fois capable de décoller et d'atterrir sur de très courtes distances et de couvrir des étapes de l'ordre de 1 000 km (Industr. aéron. fr., 1962, p. 19):
2. Avouons que les conditions de la vie moderne, le changement de la production en fabrication, de l'opération individuelle en exécution mécanique d'objets faits « à la chaîne » ou en série (...) ne sont pas des plus favorables à la création des objets les plus précieux.
VALÉRY, Regards sur monde act., 1931, p. 185.
P. anal. Successif, continu. Quelquefois la même indication se reproduisait en série avec des dates successives quant à l'année, comme si, plusieurs années de suite, il se fût astreint, jour par jour, peut-être heure par heure, à constater je ne sais quoi d'identique (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 28).
Péj. Routinier, répétitif. M. Vildoux étendait sur l'âme de tous ceux qui se confessaient à lui le même jour le même liniment, à tous il imposait la même pénitence. C'était l'absolution en série (BILLY, Introïbo, 1939, p. 81).
De série. Qui est construit en série, sur le même modèle. Article de série. Chaque voiture participante sera à peu de chose près un modèle de série (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 7, col. 5).
Péj. Sans originalité, terne, fade, monotone. En somme une famille de série, un échantillon d'exposition sociale (ARNOUX, Paris, 1939, p. 47). L'autre, au contraire, imaginait une émotion conventionnelle, la douleur qu'on vend sur les marchés, une mélancolie de série (CAMUS, Peste, 1947, p. 1278).
Hors-série.
5. GÉOL. Série (sédimentaire). ,,Ensemble de couches sédimentaires, considérées dans leur succession chronologique`` (FOUC.-RAOULT Géol. 1980). Le système néogène est divisé en deux séries: — le pliocène et le miocène; la série pliocène comprend les étages calabrien et plaisancien (NOËL 1968).
6. LING. ,,Classe de phonèmes consonantiques caractérisés par le même trait pertinent`` (Ling. 1972). En français, il existe trois séries: — la série des sourdes [p, f, t, s, , k] — la série des sonores [b, v, d, z, , g] — la série des nasales [m, n, p] (D. D. L. 1976).
7. MATHÉMATIQUES
a) ,,Généralisation de la notion de somme (d'un nombre fini de termes)`` (BOUVIER-GEORGE Math. 1979). Séries croissantes, décroissantes; séries ascendantes, descendantes; série en progression arithmétique, géométrique. Dans le cas de nombres définis par une série, il suffira de donner, bien entendu, la loi de la série (Gds cour. pensée math., 1948, p. 29). En mathématiques (...) les entiers positifs forment une série infinie dont la loi est + 1 (THINÈS-LEMP. 1975).
b) Série convergente, divergente. ,,Une suite indéfinie dont la somme des termes tend vers une valeur finie est dite convergente (ex.: progression géométrique décroissante). Dans le cas contraire, elle est dite divergente`` (LAITIER 1969). La sommation conventionnelle des séries divergentes avait été imaginée par Cesaro. Fejer montra que la série de Fourier de toute fonction continue converge par la première somme de Cesaro (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 40).
c) Série statistique. ,,Ensemble de valeurs ou de données rangées selon un ordre`` (TÉZENAS 1972).
8. MUSIQUE
a) Série harmonique. ,,Série de sons pour chacun desquels la fréquence est un multiple entier de la fréquence du son fondamental`` (PIÉRON 1973).
b) Série (dodécaphonique). Série composée de douze sons de l'échelle chromatique se succédant dans un ordre fixé à l'avance par le compositeur (d'apr. Mus. 1976, s.v. dodécaphonisme). L'élément générateur de l'œuvre sérielle schoenbergienne est la série dodécaphonique, c'est-à-dire la série des douze sons de la gamme chromatique (SAMUEL, Art mus. contemp., 1962, p. 196).
9. PHILOS. Série linéaire. ,,Sucession de termes tels que chacun d'eux n'ait qu'un seul antécédent et un seul conséquent immédiat`` (LAL. 1968). La série linéaire des causes et des effets ne saurait rentrer sur elle-même; et au contraire nous la concevons prolongée indéfiniment, dans un sens et dans l'autre, aussi loin que nos observations peuvent s'étendre (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 29).
10. PHYSIQUE
a) En série. [En parlant des éléments actifs ou passifs dans un circuit électrique] Placés à la suite les uns des autres et parcourus par le même courant (d'apr. GING.-LAURET 1982). Montage, groupement en série. Une résistance de compensation, montée en série sur cette dérivation corrige les écarts de résistance dus aux variations de la température ambiante (GASNIER, Dépôts métall., 1927, p. 178).
b) Moteur série. ,,Moteur dont le rotor et le stator sont branchés en série`` (DEW. Électr. 1973). Le démarrage sous charge ne se fait pas aussi facilement qu'avec un bon moteur série à courant continu (SOULIER, Gdes applic. électr., 1916, p. 94).
11. SPORTS
a) Enchaînement, succession de mouvements.
BILLARD. Succession de carambolages réussis d'affilée par un même joueur. Il ramassait ses billes dans un petit coin du billard et faisait la série (FRANCE, Orme, 1897, p. 209).
BOXE. Enchaînement de coups (crochets, uppercuts, directs, etc.). Il riposta par rapides séries au corps (Paris-soir, 20 janv. 1937). Dernier round [du match de boxe], Despeaux place trois belles « séries » au corps (L'Œuvre, 24 févr. 1941).
ÉDUC. PHYS. ,,Enchaînement de mouvements qui font travailler tous les groupes musculaires`` (PETIOT 1982). Le travailleur qui peine à sa « série » de culture physique (L'Auto, 23 déc. 1932, ds PETIOT 1982).
b) Classement de concurrents.
Groupe de concurrents qui disputent une épreuve éliminatoire. Troisième série: Géo André gagne de loin (OBEY, L'Orgue du Stade, 1924, ds PETIOT 1982).
Catégorie de concurrents classés d'après leurs performances. Une douzaine de champions en herbe promis à la bonne première série (L'Auto, 5 juin 1934, p. 4, ds PETIOT 1982).
Tête de série. Sportif, sportive que sa valeur désigne pour rencontrer en série, des athlètes qui, théoriquement, lui sont inférieurs. Ces classements servent à l'établissement des tableaux de progression des tournois pour la désignation des « têtes de série » (COCHET, Le Tennis, 1964, ds PETIOT 1982).
c) Groupe de bateaux de course qui possèdent les mêmes caractéristiques. Jauge unique pour tout le littoral, division officielle des yachts de course en séries réglementaires, équipage limité, la voilure et le lest restant libres (Jeux et sports, 1967, p. 1543).
12. SYLVIC. ,,Forêt ou division d'une forêt (correspondant à la totalité ou à une partie d'un plan d'aménagement) soumise à un même mode de traitement`` (MÉTRO 1975). On estime aujourd'hui que la surface d'une série doit se situer entre 2 000 et 4 000 ha (Lar. agric. 1981).
REM. 1. Sériaire, adj. Qui forme, qui concerne une série. L'exercice (...) de toutes les représentations sensiblement durables, est donc discontinu et sériaire dans le fond (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p. XXVI). 2. Sériette, subst. fém. Petite série. Je vais essayer de célébrer dignement la mémoire de l'auteur de tant de chefs-d'œuvre dans un sonnet qui sera le dernier de ma sériette Dédicaces (VERLAINE, Corresp., t. 3, 1889, p. 45).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1715 math. (VARIGNON ds Hist. de l'Ac. royale des Sc., p. 203: Suites ou Series infinies [à propos des Thèses de Seriebus infinitis de J. Bernoulli]); b) 1784 (DIDEROT, Élém. de physiol., p. 233: mais comment la liaison s'introduit-elle entre les sensations, les idées, et les sons de manière non pas à former un cahos de sensations, d'idées et de sons isolés et disparates, mais une serie que nous appelons raisonable, sensée ou suivie?); 2. 1767-68 (ID., Salon, p. 155: une série de vieilles impressions). Empr. au lat. series « file, enchaînement, suite ininterrompue (sens physique et moral) » (de serere « attacher en enfilade, tresser, lier ensemble »). Fréq. abs. littér.:3 221. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2 541, b) 4 858; XXe s.: a) 6 516, b) 5 007. Bbg. GOHIN 1903, p. 324. — QUEM. DDL t. 11 (s.v. série progressive), 12 (s.v. série noire), 14, 21.

série [seʀi] n. f.
ÉTYM. 1715; lat. series.
1 Math. Suite de nombres ou d'expressions mathématiques formés suivant une loi connue et dont on considère la somme. || La série des inverses ou série harmonique. || Les termes d'une série.(1876). || Série convergente, telle que la somme de ses n premiers termes tend vers une limite quand n croît indéfiniment. || Série divergente, telle que la somme de ses n premiers termes ne tend pas vers une limite (→ aussi Expression, cit. 16).Développer une fonction en série : trouver une série convergente dont la somme représente cette fonction.
Didact. (log., etc.). Suite de termes ordonnés d'après la variation d'un ou plusieurs caractères déterminants. || Série chronologique : suite de valeurs prises par une grandeur au cours du temps. || Série statistique : suite des mesures de fréquence avec laquelle une variable aléatoire peut prendre des valeurs données.Chim. organ. Suite de composés dérivés les uns des autres et qui ont une même formule générale. || La série des hydrocarbures saturés comprend le méthane, l'éthane, le propane, le butane… ayant pour formule CnH2n+2.Séries (familles) radioactives.
1 Celui des effets qui est le premier dans l'ordre de la succession, n'est pas pour cela principe de la série entière; mais toute la série, depuis le premier jusqu'au dernier terme, a son principe réel dans une cause ou force unique qui ne se transforme dans aucun de ses effets, et reste toujours identique avant, pendant et après l'apparition de ses effets.
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, Introd., §II.
2 (Fin XVIIIe). Cour. Suite déterminée et limitée de choses de même nature formant un ensemble, ou considérées comme telles. Séquence, suite. || Tracer une figure en reliant une série de points (→ Géométrique, cit. 2). || Série d'objets. Brochette, chapelet, rang (→ 1. Friper, cit. 1). || Série d'instruments. Jeu. || Série de couleurs ( Clavier, gamme), de sons ( Échelle). || Ordinaux (1. Ordinal, cit.) qui classent dans une série. Échelon, numéro. || Série de chiffres. Tranche. || Série complète, ininterrompue. || Compléter la série. || Série de poèmes. Cycle. || Émission d'une série de timbres.REM. Série est parfois employé au sens imprécis de suite. || L'homme est l'aboutissement d'une longue série de transformations (→ Évolution, cit. 16). || Série de malheurs, d'ennuis, de catastrophes. Cascade, cortège, kyrielle, procession, ribambelle.Loc. La loi des séries : loi hypothétique selon laquelle les ennuis s'enchaînent.Accidents en série, en chaîne, en cascade.(Calque de l'angl. serial killer). || Tueur en série : criminel qui commet plusieurs crimes similaires à la suite.Par ext. || … en série (avec un subst. d'agent) : qui fait une série d'actes analogues. — ☑ (1895). Série noire : succession de catastrophes.
2 (…) il avoua toute une série de volumes sur des vies de Saints (…)
Huysmans, Là-bas, XII.
3 (…) les huit clairons (…) du bataillon qui sonnent, en traversant les patelins exotiques, la série complète des marches du Sud.
P. Mac Orlan, Quai des brumes, IV.
Loc. (Jeu de mots, dû à J. Prévert, sur série noire, → ci-dessus, pour désigner la série de livres policiers à couverture noire de Marcel Duhamel). Série noire : nom d'une célèbre collection de romans « noirs » (romans d'aventures criminelles).Une atmosphère de série noire, une histoire digne de la série noire : une atmosphère, une histoire comparables à celles des romans policiers violents.
3.1 S'il se trouve que l'intérêt de la patrie recoupe les intérêts d'une famille puissamment riche, cela compose un scénario comme celui qui se déroule en ce moment, et donne de la copie toute faite aux fournisseurs habituels de la série noire.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 160.
(1875). Au billard, Suite de points réussis d'affilée par un joueur.
4 On exultait au Café des Arts. La veste tombée, Respellière faisait une série. Les boules du billard avaient l'air happées les unes vers les autres.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, XXV.
(1921). Boxe. Suite rapide de coups.
4.1 Il place une série à la tête, je gare les mâchoires, et un coup preste me brûle le nez. La première reprise est finie.
Jean Prévost, Plaisir des sports, p. 84.
(1922). Éducation physique. Enchaînement de mouvements faisant travailler tous les groupes musculaires.
Comm. || Série de prix : catalogue de l'administration ou des syndicats dans lequel chaque acte de chaque métier est tarifé et auquel les parties se réfèrent pour établir les devis. || Prix de série, figurant dans la série.Collection des vêtements de confection, de chaussures, etc. comportant toutes les tailles. || Soldes des fins de séries.
Mus. Suite des douze demi-tons de la gamme chromatique, utilisée comme unité dans la musique atonale dodécaphonique. Sériel (→ Objet, cit. 11; et ci-dessous, cit. 5, Cœuroy).
5 La tonique régulatrice (du système tonal) ayant disparu, il était nécessaire, pour éviter l'amorphe et l'anarchique, d'imaginer des contraintes. Celles-ci se fondent sur la série (d'où le nom de musique sérielle). Avant de composer, le musicien range à sa guise les douze demi-tons en une suite ou série où chacun ne figure qu'une fois, mais où ils doivent figurer tous (…) Elles sont ensuite soumises à des règles strictes qui rappellent celles du contrepoint (…)
André Cœuroy, Dict. mus. in G. Picon, Panorama des idées contemporaines, p. 469.
(1893). Techn. Partie de forêt sur laquelle est assise une coupe annuelle.
Télév. Suite d'émissions ayant le même propos, animée par le même personnage, chaque émission formant un tout. || Une série policière.
3 Petit groupe constituant une subdivision d'un classement. || Division en séries. || Ranger par séries. Par ext. || Ranger qqn dans la série des monomanes (→ Idée, cit. 37). Catégorie, classe.
(1859). Sports. Chaque groupe de coureurs, de joueurs, sélectionnés pour les épreuves de qualification.Épreuve éliminatoire précédant les épreuves de qualification pour la finale. || Il vient de courir la première série du quatre cents mètres. || Il a été éliminé en série.(1905). Degré dans un classement sportif. || Joueur de tennis classé dans la première série. Par ext. || Il est première, deuxième série (s'emploie aussi dans le classement des joueurs de bridge).Tête de série.
Ensemble de yachts, définis par leurs caractéristiques mesurées (rating) et courant ensemble. || Séries monotypes : bateaux faits sur le même plan. || Séries handicap, formées de yachts de croisière, souvent différents.
Cin. Film de série B, à budget réduit et tournage plus rapide que les grandes productions. || Un très bon film policier de série B.Un western de série Z, de la dernière catégorie.
4 (Dans des expressions). Grand nombre d'objets identiques fabriqués à la chaîne (→ Fabrication, cit. 2). || Fabrication en série (1903, in D. D. L.). || Fabriqué en série, en grande série.
6 Un lit (…) venait en droite ligne d'un grand magasin de Paris où les meubles de ce genre sont fabriqués en séries de mille.
J. Green, Adrienne Mesurat, I, XIII.
Voiture de série. || Prix de série, abaissé grâce à une production industrielle répétitive. || Série et qualité (→ Collectif, cit. 3; et aussi envahir, cit. 6). || Machine hors série, qui fait l'objet d'une commande particulière. — ☑ Fam. Travailler en série, faire de la série : fabriquer en abondance mais sans que la qualité des objets soit excellente.Fig. || Formation des mots en série (→ Dérivation, cit. 2; et aussi machine, cit. 36).
Hors série : absolument différent du commun, et, par ext., de toute première qualité, valeur. || Un collaborateur hors série. || Un destin hors série.
Électr. || En série (ou en cascade; opposé à en parallèle) : se dit d'un montage bout à bout de conducteurs, tel qu'ils soient traversés par un même courant.
DÉR. Sériel, sérier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sérié — sérié …   Dictionnaire des rimes

  • Série TV — Série télévisée Séries télévisées par période / genre / origine Liste complète Une série télévisée (en abrégé série, ou familièrement série télé) est une œuvre de fiction audiovisuelle, composée d épisodes construits autour d éléments communs… …   Wikipédia en Français

  • Serie A — Vorlage:InfoboxFußballwettbwerb/Wartung/Logoformat Verband FIGC Erstaustragung 6. Oktober 1929 Hierarchie 1. Liga Mannschaften …   Deutsch Wikipedia

  • Serie-B — Verband FIGC Erstaustragung 6. Oktober 1929 Mannschaften 22 Teams …   Deutsch Wikipedia

  • Serie D — is the top level of the Italian non professional football association called Lega Nazionale Dilettanti . The association represents over a million football players and thousands of football teams across Italy. Serie D ranks just below Lega Pro… …   Wikipedia

  • Serie B — Vorlage:InfoboxFußballwettbwerb/Wartung/Logoformat Verband FIGC Erstaustragung 6. Oktober 1929 Hierarchie 2. Liga …   Deutsch Wikipedia

  • serie — SÉRIE, serii, s.f. 1. Înşiruire de termeni care se succedă potrivit unei anumite legi; succesiune neîntreruptă de lucruri, de fapte etc. de acelaşi fel, care formează un ansamblu sau care sunt considerate astfel; şir; p. ext. mulţime, sumă. ♢ loc …   Dicționar Român

  • Serie — Série Voir « série » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Serie D — 2010/11 Fundación 1948 País …   Wikipedia Español

  • serie — sustantivo femenino 1. Conjunto de cosas relacionadas entre sí que ocurren o se suceden una detrás de otra: Los niños tenían que ordenar una serie de cubiletes según su tamaño. 2. Conjunto de personas o cosas que guardan relación entre sí, pero… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.